************ communiqué de presse *****************

Journée Mondiale de l’enfance, les enfants du Tchad sont au Rendez-vous!

Aujourd’hui, le monde entier commémore la journée Mondiale de l’enfance. la commémoration est marquée des prises de parole dans les médias. les enfants prennent le pouvoir p

Ce 20 Novembre, des enfants du monde entier occupent des rôles de premier plan dans les médias, la vie politique, le sport et le monde du spectacle pour exprimer leur appui aux millions de leurs semblables. Ils ne peuvent pas aller à l’école, ne sont pas protégés et sont déracinés. les enfants prennent le pouvoir pour leurs droits.

journée Mondiale de l'enfance
les crises exposent les enfants à des situations alarmantes qui compromettent leurs droits

Cette « prise de pouvoir » ce 20 novembre, marque l’anniversaire de l’adoption de la Convention relative aux droits de l’enfant et la mobilisation à l’occasion de la première Journée mondiale de l’enfance.

« D’Auckland à Amman et de New York à N’Djamena, nous voulons que les enfants fassent campagne dans leur école et leur communauté pour contribuer à sauver la vie d’autres enfants, qu’ils se battent pour leurs droits et pour pouvoir réaliser leur potentiel ». c’est ce qu’explique Justin Forsyth, Directeur général adjoint de l’UNICEF. « La Journée mondiale de l’enfance est un jour pour les enfants et par les enfants. »

les enfants protégés et entretenus sont plutôt épanouis
Journée Mondiale de l’enfant au Tchad : image des enfants épanouies

la situation des enfants au Tchad

À N’Djamena justement, et au Tchad plus généralement, la situation reste préoccupante: « Du déracinement contraint par les mouvements de population engendrés par la crise du Lac Tchad, aux épidémies telles que le choléra, ou encore la crise nutritionnelle au Sahel et les difficultés d’accès à l’éducation, les enfants tchadiens subissent de plein fouet les conséquences des crises que traverse le pays  » explique Philippe Barragne-Bigot, Représentant de l’UNICEF au Tchad.

A l’occasion de la journée mondiale de l’enfance, voici un aperçu de la situation au Tchad:

  • Éducation :

    • Près de la moitié des enfants de 6 à 14 ans sont hors du système scolaire ;
    • La proportion d’enfants d’une génération qui accèdent à l’école est de 64% et ce chiffre n’a pratiquement pas évolué depuis 10 ans ;
    • Seuls 38% des enfants d’une génération achèvent le primaire
  • Santé:

    • Seul 1 enfant sur 4 (12-23 mois) est complètement immunisé
    • Malnutrition:
      • La malnutrition aigüe globale touche maintenant 13,9% des enfants et le taux de malnutrition sévère est de 3,9% pour tout le pays. 12 régions, la plupart dans la ceinture sahélienne, ont été déclarées en urgence nutritionnelle.
      • 48% de la population, dont 50% d’enfants, vit sans accès à l’eau potable
  • Protection:

    • 68% des filles sont mariées avant l’âge de 18 ans
    • Seulement 12% des enfants ont un certificat de naissance
    • 44% des femmes sont victimes de Mutilations Génitales Féminines
  • VIH/Sida
  • Un très faible pourcentage d’enfants (14%) bénéficie du dépistage du virus à cause de l’insuffisance de consultations post-natales et de la technologie qui n’est pas adaptée

En attendant le 20 novembre, l’UNICEF invite les enfants du Tchad à conquérir les salles de classe, prendre la parole dans les médias et dialoguer avec les pouvoirs publics. Leur voix doit être entendue afin d’obtenir la mobilisation des décideurs et influenceurs pour la réalisation de leurs droits, l’éradication des mariages précoces, la lutte contre la déscolarisation et l’obtention des solutions face aux problèmes liés aux migrations engendrées par la crise au Lac Tchad. la journée mondiale de l’enfant est donc une tribune pour les enfants dans la promotion de leurs droits

Les enfants prennent les commandes des pouvoirs publics, du monde du spectacle et des médias à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Enfance

Le 20 Novembre, célébrités et dirigeants de premier plan s’unissent à l’UNICEF pour soutenir la prise de pouvoir des enfants et la réalisation de leurs projets :

activités de la journée mondiale de l’enfance au Tchad

  • Réalisation par les enfants de fresques murales dans 7 établissements scolaires publics et privés de N’Djamena avec pour thème leurs droits et protection et les Objectifs de Développement Durable ;
  • Organisation d’un grand concert de l’artiste porte-parole Roukika en faveur des enfants ;
  • Session des enfants parlementaires à l’Assemblée Nationale, en présence de la Première Dame de la République du Tchad, avec les représentants de différents organes gouvernementaux, pour débattre des préoccupations prioritaires des enfants sur la protection de leurs droits ;
  • Prise de pouvoir dans les medias par les jeunes reporters avec la présentation du journal d’Electron TV et la diffusion de leurs reportages exclusifs de la journée dans l’émission des jeunes reporters de FM Liberté et autres radios communautaires partenaires ;
  • Enfin, une soirée spéciale avec exposition photo et présentation des actions menées par les enfants à l’Institut Français de N’Djamena.

plus d’infos: https://yalna.org/