Assemblée des étudiants après la publication du décret supprimant la bourse

 

Des chiens pour réprimer les étudiants,

Les étudiant Tchadiens en colère! Sacré Deby,  il commence vraiment à commettre de bourdes. Il fait lâcher des chiens pour réprimer les étudiants et les empêcher de revendiquer la restauration de la bourse, policiers et militaires sont désormais accompagnés  des chiens dans tous les recoins de la ville de N’Djaména.

Ce qui se passe ces jours-ci ressemble à la répression coloniale en Afrique du Sud telle que joué dans le film SARAFINA (https://fr.wikipedia.org/wiki/Sarafina_!). IDI ne devrait pas aller aussi loin et supprimer la bourse pour soit disant améliorer la situation économique du Tchad.

Je suis bien sidérée de voir un gouvernement traiter ainsi les jeunes, qui sont les garants des acquis du pays et les futurs dirigeants de ce pays. sinon, comment comprendre cette crise sociale qui sévit depuis plus de 4 mois au Tchad.
Les fonctionnaires n’ont pas de salaire, les institutions de l’états sont vidés de leurs ressources financières, les entreprises privés sont harcelées. Comment comprendre qu’il ne puisse pas avoir de l’argent dans le trésor publique alors que nous tchadiens savons bien que l’argent être correctement dans le trésor public.
Pour revenir à la question des étudiants, je ne sais pas quelle mouche à piqué Déby pour qu’il demande la suppression de la bourse des étudiants prétextant mettre à leur disposition une cantine et des bus pour le transport!
Et les documents, les abonnements dans les bibliothèque (puisque l’université n’en dispose pas une digne de ce non), les achats des livres scolaires, et les autres coûts liés aux recherche, qu’en fait-on?
Deby croit-il que pour former les cadres de demain, il suffit juste de les gaver avec du Haricot et les ramasser dans un bus pour qu’ils deviennent des hommes et des femmes accomplis?

Vous avez dit démocratie!

IDI aurait-il oublié qu’il a dit qu’il ne nous amené ni or, ni argent, mais la liberté. Et dans les libertés fondamentales, il existe bien le droit de dénoncer et de faire valoir ses droits.
c’est au nom de cette liberté que les étudiants manifestent pour réclamer le trait de la décision de supprimer la bourse. (http://tchadinfos.com/tchad/suppresion-de-bourse-manifestation-des-etudiants-a-ndjamena/)

Je ne comprend donc pas pourquoi, au lieu de négocier avec les étudiants et trouver une issue qui arrange tout le monde, le Président Déby et ses acolytes préfèrent, en plus des militaires, mettre des chiens à dispositions pour réprimer les étudiants.
Des chiens contre les étudiants! mais on vit dans quelle planète? ou sont passées les promesses de campagnes, le slogan « jeunes, fer de lance de la nation Tchadienne », « les priorités données aux femmes et aux jeunes »?

Touche pas à mes acquis ! Ni à mes indemnités, ni à ma bourse !

Des fonctionnaires tchadiens en sit-in à la bourse du travail pour revendiquer leur salaire
Vue des enseignantes: Ph. DR

     

Un droit est un Droit, La bourse des étudiants en est un!

Slogan des Etudiants lors des manifestations
Ph: DR

que ce soit les étudiants ou les fonctionnaires ou des retraités leurs acquis doivent être préservés

Nous n’avons pas besoin de voir des fonctionnaires de faire de sit-in pour avoir leur salaire et les retraités ne devraient pas non plus être réprimés par la police comme c’est le cas il y a un mois lorsqu’ils revendiquaient leur pension. Ils ont travaillé pour mériter tous ces droits. Le gouvernement n’a donc pas le droit de les en priver.

Qu’a fait le gouvernement des cotisation des retraités? ou sont passées les fonds du trésor publique?
l faut qu’on arrête de détruire le Tchad, Deby est ses acolytes doivent arrêter leur manœuvre de destruction.

Le étudiants ne sont pas des brigands pour qu’on puisse les réprimer avec des chiens!