Ce 1er février, le think-tank américain Heritage Foundation et le Wall Street Journal ont sorti un classement des pays africains selon l’indice de liberté économique. L’île Maurice, le Botswana et le Cap Vert sont les économies africaines les plus libres en 2016.economie

Cet indice mesure depuis 1995 la liberté économique selon des critères tels que la protection des droits de propriété, la taille de l’Etat, la politique budgétaire et monétaire et la lutte contre la corruption.

Il classe les 178 pays étudiés cette année en cinq grandes catégories sur une échelle allant de 40 à 100 points : «libres» (80-100 points), « plutôt libres » (70-79,9  points), « modérément libres » (score 60-69,9  points),  « plutôt pas libres » (50-59,9 points) et « réprimant la liberté » (40-49,9 points).

Aucun pays africain ne se trouve dans la catégorie « libres ». Deux pays du continent se positionnent cependant dans la catégorie « plutôt libres ». Il s’agit de l’île Maurice, en première position à l’échelle africaine et au 15ème rang mondial. Avec un score de 74,7 points, ce pays de l’Océan indien devance même des pays industrialisés comme l’Allemagne et le Japon.

Le Botswana (30ème rang mondial avec un score 71,1 points) arrive en deuxième position en Afrique. Viennent ensuite le Cap Vert (57ème mondial), le Rwanda (71ème), le Ghana (72ème), les Seychelles (76ème), l’Afrique du Sud (80ème), la Namibie (81ème), le Maroc (85ème) et la Côte d’Ivoire (92ème).  Ces huit pays africains se trouvent dans la catégorie  « modérément libres ».

Parmi les pays étudiés, 31 pays africains se trouvent dans la catégorie  plutôt «pas libres», dont le Kenya, la Tunisie et la Tanzanie.
ecoafr

Enfin, huit pays du continent se situent dans la catégorie des pays réprimant la liberté économique, dont l’Angola, le Tchad et le Zimbabwe.

Au plan mondial, l’étude constate que la liberté économique s’est accrue en dépit d’un contexte fait de difficultés non seulement économiques, mais aussi politiques et de défis tels que celui de la sécurité. Des progrès sont enregistrés dans 97 pays alors que 74 subissent un déclin.

Hongkong occupe la première place du podium au plan mondial, devant Singapour et la Nouvelle-Zélande. Viennent ensuite la Suisse, l’Australie, le Canada, le Chili, l’Irlande, l’Estonie et le Royaume-Uni.

Classement des pays africains étudiés :

1-Maurice (15è à l’échelle mondiale)

2-Botswana (30è)

3-Cap Vert (57è)

4-Rwanda (71è)

5-Ghana (72è)  

6-Seychelles (76è)

7-Afrique du Sud (80è)

8-Namibie (81è)

9-Maroc (85è)

10-Côte d’Ivoire (92è)

11-Swaziland (94è)

12-Bénin (101è)

13-Ouganda (102è)

14-Burkina Faso (104è)

15-Gabon (105è)

16-Zambie (106è)

17-Tanzanie (110è)

18-Sénégal (111è)

19-Tunisie (114è)

20-Kenya (115è)

21-Nigeria (116è)

22-Gambie (119è)

23-Sao Tomé & Principe (120è)

24-Mali (121è)

25-Djibouti (124è)

26-Egypte (125è)

27-Mauritanie (128è)

28-Niger (129è)

29-Cameroun (130è)

30-Burundi (133è)

31-Togo (135è)

32-Guinée (136è)

33-Mozambique (139è)